ALAIN LETARD

Aller au contenu

Menu principal :

MES PROCHAINS RENDEZ VOUS


Alain Letard est co-fondateur
du
Challenge des Trails d'Aquitaine

L'EDITO

Une bonne année à tous !


Je profite tout d'abord de cette période de début d'année pour vous souhaiter à tous une très belle année. A toute l'équipe de Running Mag, à son rédacteur en chef, aux coureurs, aux organisateurs, je vous souhaite la santé en premier lieu et puis que vous
soyez heureux dans votre vie au quotidien. Au plaisir de se croiser en 2019 sur une course ici ou là en Nouvelle Aquitaine ou en Occitanie !
Pour moi en décembre, cela a été plus mouvementé que d'habitude. Depuis quelques années, c'était une tendance à être plus calme et là on m'a redemandé de venir animer quelques épreuves en plus, notamment des cross, et je n'ai pas pu refuser.
Mais cela a commencé, bien sûr, du côté de Bouliac en début du mois, pour le traditionnel trail du téléthon qui, vous l'aurez bien compris, me tient vraiment à coeur. J'ai lancé la course pour la bonne cause, il y a quelques années donc, et elle n'aura cessé de
progresser, bien emmenée donc par toute l'équipe de jeunes du Bouliac Sports Plaisirs qui s'est vraiment bien y faire. Malgré le premier épisode des gilets jaunes, nous avons accueilli en tout près de 2000 sportifs. La veille, nous étions pas loin des 1600 et pour
beaucoup, cela devait s'arrêter là. Pourtant le matin même, il a fallu turbiner du côté des inscriptions. C'était assez surprenant. Ce fut une belle journée. Le terrain était assez gras pour permettre aux amoureux de trail de s'éclater mais il n'a pas plut et il n'a pas
fait froid.
Le lendemain, j'étais du côté de Bergerac. Les dirigeants du Bergerac Athlétic Club m'ont en effet contacté pour animer leur cross. Troisième du nom. On sait tous que le cross n'est plus trop à la mode et n'attire peut être plus autant qu'avant mais là-bas
on a senti cet enthousiasme et cette envie de relancer une épreuve qui était légendaire autrefois. Il y a eu près de 500 partants. Cela reste prometteur pour l'avenir.
La semaine d'après, je me rendais du côté de Salleboeuf pour saluer Karine Sanson et Pascal Mouchage, organisateurs de cet XTrail dont les bénéfices viennent en aide à la petite Alice. Si cette dernière n'a pas pu concourir à cause de la météo plus que maussade,
j'ai trouvé toutefois qu'elle avait pas mal changé. Elle semble plus sociale, plus communiquante. Et cela fait vraiment chaud au coeur. Il y a eu dans les 500 participants et la somme récoltée était donc à peu près la même que les années précédentes. Puis
je suis allé du côté de Bègles pour le cross national. Là c'est le gros rendez-vous des passionnés... En plus comme cette année Gujan avait été annulé, nous nous sommes retrouvés facilement à plus de 2000. Ce sont les époux Watrice qui tiennent les rènes
de l'organisation. Martine est la présidente du club et Thierry n'est pas loin. Cela m'a rappelé quelques souvenirs à l'époque où j'habitais à Bègles justement. J'y ai travaillé aussi pendant 25 ans comme infirmier. Et dire que j'aurais très bien devenir président du
CA Bèglais. Mais c'est une autre histoire ! Enfin ma dernière épreuve de l'année comme à l'accoutumée fut la Ronde de Noël de Salles. Ils ont l'habitude d'organiser par là-bas avec trois courses dans l'année. Une en février avec le trail, une en aôut avec le raid, bref
tout est calé et je pense que les 500 participants n'ont pas trouvé grand chose à redire.
L'équipe de Dumorat et Brousteau est aux petits oignons. Comme on dit !
A bientôt donc sur d'autres aventures sur route ou sur sentier !
Retourner au contenu | Retourner au menu